Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Most Popular

J'ai perdu mon véhicule depuis plus de 10 ans et j'ai toujours espoir de le retr ...
0.00 ( 0 votes )

Charte du donneur

Lorsque vous passez une annonce pour donner un objet ou un don alimentaire, vous acceptez de vous conformer à la charte du donneur et à accepter les conditions ci-dessous.

Les annonces de dons

Vous vous engagez à :

· publier uniquement des annonces de dons autorisés sur le site et conformes au règlement sur les dons interdits ;

· publier un contenu qui n’ira pas à l’encontre des règles du site. Ce contenu peut être supprimé à la seule discrétion du modérateur ;

· proposer des dons qui ont été légalement acquis et dont vous êtes pleinement propriétaire ;

· indiquer l'état du don sans cacher les éventuels défauts ou altérations

· publier les photos de vos propres dons pour ne pas tromper le preneur ;

· ne pas passer d’annonces pour hameçonner les preneurs et tenter de leur vendre autre chose ;

· faire un effort de rédaction des annonces (éviter le langage type “texto”, vérifier l'orthographe,...).

Le contact avec le preneur

Vous vous engagez à :

· faire preuve de courtoisie et de respect envers le preneur ;

· ne donner qu’un seul rendez-vous pour un même don (ex : ne pas faire déplacer 10 personnes pour un même don) ;

· éviter tout comportement susceptible de heurter les autres membres ;

· prévenir en cas d’annulation ou de retard au rendez-vous ;

· respecter les rendez-vous ;

· prévenir les usagers lorsque le don est terminé ;

· indiquer le bénéficiaire du don ;

· signaler à la modération les comportements qui vont à l'encontre du site.

Le contact avec la modération

Vous vous engagez à :

· lire et respecter les conseils et suggestions des modérateurs ;

· respecter la décision du modérateur ;

· contacter l’administration (lien mail) en cas de désaccord avec un modérateur.

Soyez vigilant

Faites attention à ce que les dons que vous donnez ne fassent pas l'objet d'un rappel.

 

Charte du preneur

Lorsque vous sollicitez un don d'objet ou un don alimentaire, vous acceptez de vous conformer à la charte du preneur et à accepter les conditions ci-dessous.

Les annonces de dons

Vous vous engagez à :

· lire les annonces dans leur intégralité afin de prendre connaissance de toutes les informations ;

· ne solliciter que les dons qui vous intéressent ;

· être sûr que vous pourrez aller récupérer le don.

Le contact avec le donneur

Vous vous engagez à :

· faire preuve de courtoisie et de respect envers le donneur (bonjour, merci,..) ;

· ne pas mentir sur votre profil utilisateur et ne pas essayer d'apitoyer le donneur ;

· éviter tout comportement susceptible de heurter les autres membres

· prévenir suffisamment tôt en cas d'annulation ou de retard au rendez-vous ;

· respecter les rendez-vous ;

· prévenir le donneur en cas de désistement pour un don ;

· respecter le choix du donneur car il est libre de donner à qui il le souhaite. Le fait d'être le premier à répondre à une annonce ne signifie pas que le don est acquis ;

· ne pas revendre les biens qui vous ont été donnés ;

· signaler les donneurs qui ne respecteraient pas les règles du site.

Soyez vigilant

Faites attention à ce que les dons que vous récupérez ne fassent pas l'objet d'un rappel.

 

 Conseils sur les objets perdus et trouvés


Que dois-je faire si je trouve un objet?

Si vous avez trouvé un objet perdu dans un lieu public : nous vous invitons à le transmettre à un poste de police, de gendarmerie ou à la chefferie de quartier.

Si vous avez trouvé un objet oublié dans un lieu privé (restaurant, magasin..) : nous vous invitons à le donner à un membre du personnel du lieu, cette dernière pourra à son tour le transmettre à un poste de police, de gendarmerie ou à la chefferie de quartier.

Si vous trouvé un objet dans un transport en commun (taxi, bus…) : nous vous invitons à le transmettre à un membre du personnel ou au chauffeur du véhicule (si possible).
Vous pouvez signaler le fait que vous avez trouvé un objet sur les réseaux sociaux, sans fournir de détails précis et inviter le propriétaire à prendre contact avec le lieu où vous avez déposé l’objet.


Que faut-il faire si je perds un objet ?

Dans un premier temps, vous devez vous assurer que vous n’avez pas de démarche d’opposition et/ou de blocage à effectuer.
C’est le cas en cas de perte ou de vol de son téléphone portable, de sa carte bancaire, d’un ordinateur, d’une tablette et de son chéquier.
Nous vous invitons à contacter votre opérateur ou votre banque (en fonction de l’objet que vous avez perdu) si vous avez besoin de faire opposition.

Le site sateesfy.com vous propose de vous aider en vous fournissant des informations utiles pour que vous puissiez retrouver vos affaires perdues.

Les informations de contact

Ce site Internet est un site indépendant qui propose des informations pour contacter les lieux où peuvent se trouver vos objets perdus.
Exemples d’informations mises à disposition :

·         Adresse postale

·         Adresse e-mail pour joindre le service concerné

·         Horaires d’ouverture

·         Le nom du service à demander

·         etc

Ces informations sont données à titre indicatif et sont susceptibles d’être modifiées et d’évoluer dans le temps.

Une valeur matérielle, mais pas seulement

Perdre n’importe quel objet est une expérience pénible, sans parler de la valeur du bien, certains objets sont plus difficiles à remplacer que d’autres.

Quiconque a déjà perdu son passeport ou ses papiers d’identité sait que les remplacer nécessite des démarches administratives qui prennent du temps.

Un objet avec une forte valeur sentimentale peut ne jamais vraiment être remplacé : une alliance, un bijou ou un accessoire préféré, le cadeau d’un être cher..

Précautions à prendre

Lorsque vous rentrez en contact avec une personne qui détient votre objet, prenez la peine de bien vous rappeler des informations contenues dans notre « Charte du donneur et du receveur ».

NB: Aucune réglementation n’existe actuellement au Cameroun pour ce type d’activité.

Néanmoins nous espérons que notre projet aidera à accélérer les choses dans ce sens.

Dons interdits

Certains dons d’objets ne sont pas acceptés sur le site.
En tant que membre, vous devez vous assurer que l'objet que vous souhaitez donner est autorisé sur le site.
Nous vous invitons à consulter la liste des dons interdits :

ALIMENTAIRE :

Sont refusés dans la catégorie des dons alimentaires :

·         Les produits entamés ;

·         Les boissons alcoolisées ;

·         Les produits emballés sans DLC (Date Limite de Consommation) indiquée ;

·         Les produits dont la DLC est dépassée ;

·         Les produits dont l’emballage est détérioré ou perforé : boite de conserve bombée, couleur anormale, paquet qui n’est plus sous vide,...

·         Les produits dont l’aspect ne permet pas la publication sur le site.

ANIMAUX :

Le don d'animaux vivants n'est pas autorisé.
Sont également interdits :

·         Les pièges à animaux ;

·         Les parties animales d'espèces protégées (ivoire, os d'animaux producteurs d'ivoire, défenses de mammouths, écailles de tortues, fourrures d'animaux d'espèces protégées ou domestiques) ;

ARMES ET MUNITIONS :

Sont interdits les dons d’armes à feu, de poing, à air comprimé, explosifs, couteaux, munitions, ...

BONS DE RÉDUCTION :

Les bons de réduction sont des appâts commerciaux et ne sont donc pas autorisés sur le site.
Cela comprend :

·         les réductions commerciales pour tout type d’achat ;

·         les réductions partielles sur des billets de sorties (place enfant offerte si adulte payant) ;

·         les vignettes commerciales : vignettes offertes par les grandes surfaces permettant la réduction sur l'achat d'un produit.

COSMETIQUES :

Certains cosmétiques entamés pour des questions d'hygiène, tels que les rouges à lèvres, dentifrices, ....

DROITS D’AUTEUR :

Les copies de livres physiques ou numériques sont interdites
Les copies de jeux vidéo, films et musiques sont interdits.

MATERIEL MILITAIRE ET UNIFORMES DU SERVICE PUBLIC :

Tous vêtements, insignes, véhicules, documents permettant l'usurpation de signes réservés à l'autorité publique.

MÉDICAMENTS :

Les médicaments et produits pharmaceutiques délivrés avec ou sans ordonnance sont interdits.

OBJETS AYANT FAIT L’OBJET D’UN RAPPEL :

Objets retirés du marché à l'initiative du fabricant ou d'un organisme public.

OBJETS RÉSERVÉS AUX ADULTES :

Objets à caractère sexuel et érotique réservés aux adultes et destinés aux personnes de plus de 18 ans (revues, livres, DVD X, vêtements, sex toys, accessoires érotiques, jeux et autres objets pour adultes).

PRODUITS ET MATÉRIAUX DANGEREUX, INTERDITS OU RÉGLEMENTÉS :

Un certain nombre de produits et matériaux sont considérés comme dangereux, voire interdits par les organismes publics de santé et de sécurité.
La cession de ces produits et matériaux sont soumis à une réglementation stricte.
Exemples : matériaux radioactifs, amiante, produits mal conditionnés, ...

SERVICES :

Les offres de services ne sont pas considérées comme un don d’objet et ne sont donc pas autorisées sur le site.

TABAC ET CIGARETTES ELECTRONIQUES :

Les produits liés au tabac ainsi qu’à la cigarette électronique et leurs accessoires sont interdits sur le site.

VÉHICULES SANS CARTE GRISE :

Les véhicules sans carte grise ou qui ne sont pas au nom du donneur sont interdits sur le site. En effet, sans cette carte grise, l'ancien propriétaire encourt des risques et le certificat de cession ne peut pas être fait en bonne et due forme.
Cela s'applique à tous les véhicules : voitures, caravanes, remorques, deux roues motorisées, ...

Tout savoir sur le sang et son don

Aujourd’hui, il n’existe aucun substitut au sang humain et les produits sanguins ont une durée de vie limitée : vous l’aurez compris, donner son sang régulièrement c’est primordial ! Secours d’urgence, interventions chirurgicales, maladies du sang, cancers…

Vous vous êtes déjà demandé : « qu’est-ce que le sang et de quoi est-il composé ? ». Respiration, nutrition, défense, régulation… Le sang joue un rôle essentiel dans de nombreuses fonctions vitales, mais qu’est-ce que c’est ?

Le sang et ses composants

Globules rouges : les transporteurs de l’oxygène

Les globules rouges ont pour mission de transporter l’oxygène des poumons vers les tissus et récupèrent en retour le gaz carbonique afin de l’évacuer lors de l’expiration. Les globules rouges sont les cellules les plus nombreuses dans le plasma : de l’ordre de 5 millions par mm3 de sang.

Appelés également érythrocytes ou hématies, les globules rouges contiennent une protéine : l’hémoglobine, capable de fixer l’oxygène, c’est elle qui donne à notre sang sa couleur rouge. Leur membrane est hérissée de protéines : les antigènes, ce sont elles qui déterminent l’appartenance aux différents groupes sanguins : A, B, O et AB.

Lorsqu’on manque de globules rouges, on parle alors d'anémie, cela entraîne une forte fatigue. La transfusion de globules rouges peut être nécessaire lors d’une grave anémie ou d'une forte hémorragie.


Globules blancs : les spécialistes de la défense immunitaire

Les globules blancs également appelés leucocytes, protègent notre organisme contre les agressions extérieures : les bactéries, les virus, les parasites... On en dénombre entre 4 000 et 10 000 par mm3 de sang ! 

Lorsqu’un agent pathogène envahit l’organisme, certains globules blancs le détectent et forment contre lui des anticorps spécifiques. On peut dire que ce sont les soldats de notre organisme, ils luttent contre les infections dans le corps.

A la suite d’un don de sang, les globules blancs sont filtrés : on parle alors de déleucocytation. Ces derniers pourraient entraîner des effets indésirables chez le receveur. 

 Plaquettes : guérir les blessures et les hémorragies

Les plaquettes sanguines sont des cellules sans noyau formées dans la moelle osseuse. Elles jouent un rôle indispensable dans la coagulation en contribuant à l’arrêt des saignements, en prévenant ou stoppant les hémorragies. On en compte de 150 000 à 400 000 par mm3 de sang.
Lors d’une coupure, ces minuscules cellules colmatent la brèche en venant se coller sur la surface. Grâce à leurs propriétés adhésives, les plaquettes s’accrochent les unes aux autres et vont former un bouchon. Ensuite, différentes protéines du plasma vont renforcer ce « bouchon ». Elles permettent alors la cicatrisation de la blessure et forment une croûte rouge à la surface de la plaie évitant la perte de sang c’est ce que l’on appelle la coagulation.

Pour certains patients, une transfusion de plaquettes peut être nécessaire pour stopper ou prévenir une hémorragie lors de certaines interventions chirurgicales lourdes. Chez les personnes atteintes de déficit plaquettaire ou de leucémie, cette transfusion est vitale. D’autres patients en ont besoin dans le cadre de traitement par chimiothérapie. 

La durée de vie des plaquettes est très courte, elle est seulement de 7 jours. La régularité des dons est donc indispensable pour faire face aux besoins. La régularité, c’est l’assurance de vies sauvées !


Le saviez-vous ? Chaque jour, 500 dons de plaquettes sont nécessaires.

 

Plasma : le liquide de communication de l’organisme

Le plasma est la partie liquide du sang qui compose la moitié du volume sanguin. Composé à 90 % d’eau salée, il permet aux globules rouges et aux plaquettes de circuler dans le système vasculaire. 

Le plasma contient plus d’une centaine de protéines. L’albumine, qui représente à elle seule 60 % des protéines du sang, maintient le volume de fluide et l’hydratation de l’organisme. Elle transporte également des hormones et d’autres molécules. Les immunoglobulines sont quant à elles indispensables dans la lutte contre les agents infectieux. Elles permettent de prévenir et de lutter contre des maladies telles que le tétanos, les hépatites ou la rubéole.
Le plasma contient aussi des facteurs de coagulation dont les facteurs anti-hémophiliques et des facteurs contre les thromboses (caillot obstruant un vaisseau sanguin). Un déficit héréditaire de ces protéines peut provoquer des hémorragies graves, comme chez les hémophiles.

Le plasma peut être transfusé ou utilisé sous forme de médicaments dérivés du sang. Dans le premier cas, il est utilisé pour traiter les troubles graves de la coagulation et certaines maladies rares. Dans le second cas, les médicaments dérivés du plasma permettent de soigner plus d’une centaine de maladies, comme l’hémophilie ou le déficit immunitaire primitif. Et pour certaines d’entre elles, ils sont irremplaçables car il n’existe pas d’alternative. Les médicaments dérivés du plasma peuvent également être utilisés en médecine d’urgence en cas d’hémorragie grave par exemple. Ayez le réflexe du don de plasma !

Après votre don, le sang n’est jamais transfusé directement à un patient. Que devient votre sang après le prélèvement ? A qui est-il destiné ? Du donneur au patient, on transforme vos dons de sang en produits sanguins.

Dans plusieurs pays, le don de sang est fondé sur des valeurs éthiques : l’anonymat, le volontariat, le non-profit et le bénévolat. Ces valeurs constituent un gage de sécurité pour vous, donneurs, mais aussi pour les receveurs et c’est le centre dépôt de votre don qui en est le garant.

Les groupes sanguins

Un groupe sanguin est un ensemble de propriétés qui permet de classer les individus pour définir une compatibilité optimale lors d’une transfusion de sang. Il existe plusieurs classifications, dont les plus connues sont les systèmes ABO et Rhésus ! Ainsi, il existe au total 8 groupes sanguins : A+, A-, B+, B-, O+, O-, AB+, AB-. Qu’est-ce qui détermine notre groupe et notre rhésus ?

Les groupes sanguins : notre identité

Les cellules du sang ont une identité

Même si la composition du tissu sanguin est la même pour tous, les différents éléments du sang portent à leur surface des marques d’identité individuelle. Il s’agit de molécules, les antigènes, qui varient d’une personne à l’autre. 

Certaines différences dans les cellules du sang – globules rouges, globules blancs et plaquettes – et certaines protéines du plasma comme les immunoglobulines, définissent les groupes sanguins. Plusieurs dizaines de systèmes antigéniques (Kell, Duffy, Kidd…) permettent de caractériser les cellules sanguines, dont plus de 20 pour seulement les globules rouges. 

Les plus importants pour la transfusion sont les systèmes ABO et Rhésus, qui déterminent la compatibilité sanguine entre deux individus.

La carte de groupe sanguin comporte votre identité sanguine. Comme une carte d’identité elle officialise des données personnelles à savoir votre groupe sanguin ABO et votre rhésus. Ceux-ci restent immuables tout au long de votre vie sauf éventuellement en cas de greffe de moelle osseuse. 

Ce sont les laboratoires d’analyse de biologie médicale qui sont habilités à délivrer les cartes de groupes sanguins. Tout individu avant d’être donneur, patient ou receveur peut s’y rendre sur ordonnance de son médecin, pour réaliser la détermination de son groupe sanguin. Nous pouvons tous avoir de bonnes raisons pour connaître notre groupe sanguin (intervention chirurgicale, départ à l’étranger, pratique sportive etc.).
Quelle qu’en soit la raison, la détermination du groupe sanguin est le seul moyen de garantir votre sécurité lors d’une transfusion sanguine. Un conseil, gardez-là précieusement sur vous ! Elle pourra vous être utile. 

Dans une situation d’urgence accidentelle, par exemple, connaître votre groupe sanguin est une information capitale s’il y a nécessité de vous transfuser. 

Le saviez-vous ? Compte tenu des variants génétiques qui peuvent influer sur les rhésus, votre sang doit être testé deux fois et à des moments différents pour pouvoir déterminer avec certitude votre groupe sanguin. 

C’est pour cela que normalement c’est à l’issue du 2ème don de sang que votre carte de donneur vous est adressée !

Attention, sur votre carte de donneur, la détermination de votre groupe figure à titre informatif. Cette carte ne peut en aucun cas remplacer une carte de groupe sanguin, qui reste le seul document de référence lors d'un acte transfusionnel.

Carte de groupe sanguin : quelles informations ?

Afin d’éviter tout accident transfusionnel, votre carte de groupe sanguin matérialise votre identité sanguine. Elle permet en cas de besoin de vérifier facilement si le groupe sanguin d’un donneur figurant sur l’étiquette d’une poche de sang est compatible avec le vôtre. 

Y sont inscrits vos noms, prénom et date de naissance, votre groupe sanguin ABO ainsi que le rhésus et le groupe sanguin Kell. Le laboratoire ou l’hôpital où les analyses ont été effectuées ainsi que les dates de détermination y figurent.

Avoir sur vous en permanence votre carte de groupe sanguin comme votre carte d’identité est la garantie d’avoir une source d’information rapide et fiable de votre groupe sanguin pour les personnels soignants.
 

La détermination de votre groupe sanguin

Quand on parle de groupe sanguin, on parle en réalité du groupe érythrocytaire, c’est à dire celui porté par les globules rouges.

A la surface de ces globules, un grand nombre de molécules (protéines ou sucres complexes) sont présentes. Comme certaines de ces molécules peuvent différer d’un individu à l’autre, elles sont considérées comme des antigènes.

Pour chaque type de molécule possédant des variations interindividuelles, on parle de système.

Les plus connus sont les systèmes ABO et Rhésus, mais il en existe bien d’autres (kell, MNS, Duffy, Jk, …).


Le système ABO

Il s'agit du système le plus connu. Il est porté par les globules rouges, mais également bien d’autres cellules dans votre organisme.

Ce système repose sur une molécule qui possède 2 types de terminaison : l’antigène A, et l’antigène B, ou bien une absence de terminaison (pas de A ni de B), désignée par le O.

Certaines personnes n’expriment que le A ou le B, d’autres les deux antigènes, ils sont alors du groupe AB.

En revanche, si les globules rouges ne présentent ni l’antigène A ni l’antigène B, le donneur ou le patient appartient au groupe 0.

Le système Rhésus

Il s’agit du deuxième système le plus connu, du moins partiellement.

En réalité il repose sur une molécule tellement grosse qu’elle comporte plusieurs zones qui peuvent différer entre les individus.

Ces zones sont désignées par les lettres D, C,E,c,e.

Pour chacune de ces variations, on désigne leur présence par un “+” et leur absence par un “-”.

Le D correspond au + et au – que chacun connait. Par excès de langage, lorsqu’il n’y a pas d’antigène D, le rhésus est négatif et s’il est présent le rhésus est positif.

En combinant les systèmes, ABO et Rhésus, on obtient les huit principaux groupes sanguins: A+, A-, B+, B-, AB+, AB-, 0+ et 0 - . En France, les groupes A+ (38% de la population) et 0+ (36%) sont les plus fréquents tandis que les groupes AB- et B- sont les plus rares (1%).
 

 

Évaluation

Vraisemblance
Sensibilité
Niveau de pertinence